lundi 28 septembre 2009

* Dernier communiqué du président d' "Artémésia College"

Bonsoir,

Notre site d’Artémisia Collège est, depuis 17 h (environ), définitivement détruit.

Mais nos adresses e-mails sur l’URL «artemisia-college.org» ne peuvent plus rien recevoir pour le moment (devrait redevenir normal, mail délai inconnu).

Donc, si vous avez envoyé ce vendredi 25, à l’une de ces adresses, vous pouvez le refaire sur celle de ce mailing.

En sachant néanmoins que même les adresses sous «orange.fr», vos mails sont parfois classés «spam» de façon anormale, et donc susceptibles d’être perdus.

NB: Nous avons aussi une URL du nom de notre président d’AC, et qui est également provisoirement HS.

Que s’est-il passé?

Suite à des intimidations (on va dire ça comme ça), venant du DCRI, nous avions décidé de renoncer à fermer le site le 20/09/2009, comme prévu, cette date n’étant pas choisie au hasard, mais correspondant au début de la phase active d’application du plan scélérat «pandémie-vaccination».

A partir de là, nous savions que notre provocation ne pouvait qu’entraîner une réaction rapide.

Nos informations confidentielles confirmant cette analyse.

Mais, pour être franc, nous sommes tout de même étonnés de voir nos analyses et infos être aussi justes et précises.

En espérant que nous nous trompons pour la suite des événements (il n'en tient qu'aux citoyens)...

L’attaque a commencée mercredi 23 vers 23 h.

Tout a pu être réparé le jeudi 24 au matin, mais nouvelle attaque vers 16 h.

Réparation immédiate, mais depuis ce matin (vendredi 25), le service d’email de tout notre hébergeur a été mis hors service «depuis notre site».

Cette situation intenable, a obligé notre hébergeur à le sacrifier. Comme il est impensable de le reconstituer (les sauvegardes sont ce que le visiteur voit, mais ce n’est pas la version technique, qui elle est détruite entièrement), ce qui serait un travail énorme, alors même que nous ne le souhaitons pas, il ne reste plus que les captures que nous vous avons conseillé de faire…

Entre la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), avec qui nous sommes toujours en «relation», la CIA et un service annexe du Mossad, l’identification des attaquants n’est pas certaine.

En fait, nous pencherions pour un nouveau service de l’armée, qui est spécialement chargé, dans le cadre du «plan», de détruire les sites qui informent vraiment…

Nos amis du Réseau Voltaire ont souvent connu cela, outre des sabotages «classiques », leur site a été détruit entièrement, et a demandé des semaines (des mois?) pour être reconstruit et installé hors zone OTAN.

Nous n’en avons ni les moyens, ni la volonté, d’autant plus que nous, nous sommes encore en zone OTAN, contrairement au journaliste Thierry Meyssan, créateur du Réseau Voltaire, qui dû fuir la France pour sauver sa vie.

Merci à ceux qui ont proposés de nous héberger, mais vous comprendrez que ce n’est pas notre seule préoccupation. Pas de panique, on s’adaptera.

De toute façon, nous voulions le fermer par précaution… Et à présent, la personne qui n’est pas informée sur le coup monté de cette fausse pandémie, à partir d’un virus artificiel, et sur ce vaccin-poison, c’est qu’elle est sur la Lune…

Elle n’a plus aucune excuse, et doit comprendre que par les temps qui courent, il n’y a pas de droit à la connerie, mais un devoir d’intelligence.

Bon, en quelque sorte, c’est la médaille du travail bien fait, faut le voir comme ça…

Le 20/09/2009, c’était vraiment bien vu! Tout s’accélère depuis, nous nous étonnons nous-mêmes…

C’est vrai que nos informateurs ne sont pas n’importe qui… Une autre explication, peut-être…

Allez, et prenez soin de vous…

JP, pour AC


PS: Il faut savoir que de multiples témoignages nous indiquent qu'il est de plus en plus difficile de tranférer les mails d'informations.

Aux USA, même le téléphone fixe pose des problèmes, et il faut s'attendre à en avoir sur les portables, notamment sur les SMS.

Y compris en recevant des faux SMS (technique maîtrisée et employée par la CIA, notamment pour faire circuler de fausses infos en Iran, comme déjà indiqé).

PS2: Nous voulions préciser que nous étions en parfaite santé, sans tendance suicidaire et que nous étions d’une extrême prudence sur la route.

Mais à quoi bon dire ça, puisque aucun média ne s’intéresserait à notre sort, et que le peu de justice que nous avions est repris en main (de fer)…

Rappel des dernières infos dérangeantes:

«Voici l'histoire de ce biologiste israëlien qui aurait voulu avertir de la supercherie du vaccin, et arrêté par le FBI (extrait):

Professeur Moshé avait demandé dans une émission de radio en direct par le Dr A. True Ott, diffusée sur la République de radiodiffusion qui prétend être un microbiologiste qui voulaient apporter la preuve à un procureur des États concernant les vaccins H1N1 de la grippe porcine entachée étant produit par Baxter BioPharma Solutions. Il a dit que le but du laboratoire Baxter ukrainien était en fait produire une arme biologique, déguisée en un vaccin.

Il a affirmé que «le vaccin contient un additif (adjuvant) destiné à affaiblir le système immunitaire».

«Alors, s’il y a une seule chose à retenir, comprenez au plus vite que ceux qui vous poussent à vous faire vacciner sont d’authentiques salopards*, comme ceux qui vous disaient que le nuage de Tchernobyl n’était pas au-dessus de la France, ceux encore qui écoulaient délibérément des stocks de sang contaminé alors qu’ils vous disaient qu’il n’y avait pas de risques, idem pour l’hormone de croissance, etc., etc., etc.».

*Salopard ne doit pas être pris comme une injure, dans la mesure où c’est le mot utilisé à l’égard du médecin urgentiste Patrick Pelloux, par le ministre de la Santé elle-même… (Rappelons que c’est lui qui a attiré l’attention des autorités sur l’hécatombe de la canicule de 2003…).

Appel à ne pas collaborer à cette folie!

Policiers, gendarmes, militaires, souvenez-vous que le tribunal de Nuremberg a dit que nul n’était tenu d'obéir à un ordre inhumain.

Or, inoculer de gré ou de force à des hommes, des enfants, des femmes enceintes, un produit ("vaccin"), contenant des poisons, des virus, aptes à répandre une épidémie, à faire baisser les défenses naturelles, à générer des maladies invalidantes, chercher à rendre malades des milliards de gens sur Terre... voire à les tuer au point de parler de créer des fosses communes en France... c'est quoi, à votre avis?

Mais il n'y a pas que vous à qui cet appel solennel s'adresse, tout le monde est visé par le Code de Nuremberg: chercheurs, élus, juges, journalistes, médecins, infirmières, enseignants...

N'obéissez pas aux ordres allant dans le sens de ce plan monstrueux, que même les assureurs ne couvrent pas!

Informez-vous, pensez à votre conscience, à tous les niveaux, du plus haut au plus bas, ne collaborez pas avec les instigateurs!

3 commentaires:

Baudouin Labrique a dit…

A lire d'une part ce que relayent les médias asservis aux lobbies pharmaco-industriels et, d’autre part, ce qu’on peut lire ici, on n’aurait donc que le choix de deux camps qui s’opposent.

Je suis étonné d’être le seul à faire état de découvertes qui datent pourtant de plus d’un siècle comme celles du Pr Antoine Béchamp par rapport à ce qu’il faut penser de la prétendue dangerosité des virus et autres microbes.

Les découvertes du Pr Antoine Béchamp ont invalidé les dogmes pasteuriens qui placent arbitrairement et sans aucune preuve scientifique le microbe comme ennemi public à abattre à tout prix :
:
« Béchamp avait raison, le microbe n'est rien, le terrain est tout ». aurait dit Pasteur durant les derniers jours de sa vie.

"Malgré les travaux de Béchamp, la grande majorité des microbiologistes du début du 21ème siècle furent influencés par les travaux de Pasteur, et la doctrine du monomorphisme microbien est celle qui domine encore actuellement la pensée scientifique de la bactériologie moderne."

Béchamp découvrit l’élément primordial de la cellule vivante, le « microzyma » : celui-ci pouvait devenir bactérie ou virus d’où le polymorphisme bactérien. Il faut donc bien intégrer que nous avons tous la capacité de créer des virus et des bactéries sans qu’il faille (nécessairement) impliquer le milieu extérieur en quoi que ce soit (dogme scientifique de l’incontournable contagion).

Il dénonça l’erreur du monomorphisme de Pasteur qui entraînait la médecine vers la phobie du microbe et la négligence du terrain.

Considérez que le microbe n’est qu’une semence qui ne développera qu’au pro rata de ce que le terrain le lui permet !

Voir, pour mieux en comprendre les subtilités, le "match Pasteur / Béchamp."
Source et liens internes :
http://www.retrouversonnord.be/BacteriesDangereuses.htm
ou tapez « "bactéries dangereuses" » sur un moteur de recherche

"Le 'Microbisme’ est une doctrine fataliste monstrueuse qui suppose qu'à l'origine des choses, Dieu aurait créé les germes des microbes destinés à nous rendre malades. " Pr Antoine Béchamp.

La question du terrain est cruciale et est en prise directe avec l’intervention SINE QUA NON du psychisme dont il est démontré (notamment en Physique Quantique) qu’il est le MAITRE DU JEU SUR LA MATIERE (cf. http://www.psychobiologie.eu ) !!!

Si vous avez bien compris ce qui précède, vous vous direz alors comme moi que peu importe la prétendue dangerosité des virus (qui sont les amis puisqu’ils interviennent dans les phases de réparation de beaucoup de maladies) et les saloperies qu’ils ont mis sciemment dans les vaccins : ce qui risque de se passer dépendra in fine de la personne elle-même, mais n'est par le fruit de quelque hasard que ce soit !

C’est ainsi que plus elle va paniquer plus elle risque de développer, par exemple des maladies infectieuses comme la grippe ; de telles maladies sont alors l’expression de la résolution de tels conflits personnels. Voici le lien vers un long article qui vous propose des pistes des réponses aux questions suivantes :

- pourquoi attraper la grippe permet d’échapper avantageusement à une bronchite,
- pourquoi la peur panique d’attraper la grippe fait qu’on la contracte alors,
- même confrontés au virus, pour quelles raisons certains échappent à la grippe,
- pourquoi certains (très minoritaires) en meurent et d'autres pas,
- pourquoi vous pouvez accéder à la meilleure prévention qui soit
- pourquoi vous disposez déjà du meilleur "vaccin".

et prendre connaissance d’outils concrets, éprouvés, gratuits et réellement prophylactiques :
tapez sur un moteur de recherche : "vous disposez déjà du meilleur vaccin".

http://www.retrouversonnord.be/grippe.htm#psychobiologique

Prema a dit…

Merci Baudouin pour ton intervention. Sans vouloir te décevoir, tu n'es pas le seul à faire état des travaux de Béchamp... Tous les naturopathes y font référence, par exemple.

Baudouin Labrique a dit…

Prema, je voulais simplement dire mais j’aurais que dans le SUJET qui nous occupe (cette grippette), je suis un des seuls sur le Net à faire état (notamment) des découvertes incontestées de Béchamp.

En effet, suivant ce que vous semblez dire des naturopathes en rapport au sujet (actuel) de la grippe et de la vaccination, merci de me donner des textes de leur plume qui en discourent : je n’ai trouvé aucune intervention de leur part dans le sujet actuel

Je ne peux que le répéter, en l'occurrence, je suis le seul à en faire état actuellement.

Idem pour le rôle SINE QUA NON su psychisme sur la physiologie et donc ce que les virus et autres microbes ainsi que les adjuvants pourraient interférer réellement.

A ce titre, qu’on ne se trompe pas de combat : comme je l’ai démontré, reprenant et développant l’observation du Psychothérapeute Christian Flèche et en phase avec mon observation professionnelle, il convient bien évidemment à ne pas charger le corps de quelque toxine que ce soit.

En effet, le stress oxydatif (oxydant) dont les scientifiques modernes (°) avancent à juste titre que c’est lui qui génère les maladies est alimenté par de tels adjuvants et qu’à partir d’un certain seul, tout choc psychique risque de le faire passer dans la zone rouge du surstress ; c’est alors qu’on développe des maladies graves (cancers…), alors qu’en présence d’un niveau de stress bas, on ne développera qu’une maladie bénigne.

Cf. http://www.retrouversonnord.be/alimentsante.htm

(°)

Est paru dans le numéro de BioInfo (septembre 2008) une nouvelle étonnante mais bien rassurante à propos du Pr Luc Montagnier (prix Nobel) et de son nouveau livre : "Les combats de la vie" ; voici l'introduction de cet article qui lui est consacré : "Luc Montagnier en dissidence" :
"La médecine bien-pensante taxe de négationnisme les ’dissidents du Sida’ qui mettent en cause de rôle du virus HIV dans la genèse de la maladie. Or, le co-découvreur de ce virus, Luc Montagnier lui-même, s’est détourné de la piste virale pour s’intéresser aux ’co-facteurs’, et notamment à l’étude du stress oxydant. Certes, le célèbre professeur n’a pas (encore) viré sa cuti pour embrasser la naturopathie. Mais dans l’ouvrage qu’il vient de publier, il se prononce clairement en faveur d’une médecine plus attentive au terrain des patients et d’une recherche plus ouvertes aux thérapies naturelles."